Code Moto

Notre équipe vous accueille dans notre auto école pour vous former au code de la route, aux permis B et A (moto), à la conduite accompagnée, et au permis AM (ex BSR). Toutes les formalités qui vous coûteraient un temps précieux sont effectuées par nos professionnelles. Cette option se révèle particulièrement intéressante si l’obtention du code de la route date de moins de 5 ans (il est dans ce cas toujours valide), si on dispose d’une à deux semaines de temps libre, et si on a déjà une bonne expérience du deux-roues.

On ne connaît pas encore les tarifs de cette journée de perfectionnement. Bien entendu, les détenteurs de l’ETG (épreuve théorique générale) sont dispensés du coût de cette épreuve. Avant d’opter pour un forfait, vérifiez bien ce qu’il comprend afin de ne pas découvrir une facture inattendue. Assurez-vous notamment qu’il inclut aussi bien les présentations aux examens moto que le code si celui-ci vous est nécessaire. Les cours de conduite ne pouvant être délivrés à distance, il est important qu’il trouve le bon établissement.

Le candidat ne peut s’y présenter qu’après réussite à l’épreuve HC qui permet de vérifier la bonne connaissance des techniques d’évitement des obstacles et de freinage, la bonne stabilité sur la moto, seul ou avec un passager, le bon emploi des commandes. L’auto-école doit également avoir une bonne réputation construite au fil des années grâce au fort pourcentage de réussite à l’examen du Code de la route. Toutefois, cette formule accélérée est aussi plus chère puisqu’elle coûte entre 800 (dans certaines régions de province) et 1 500 euros (en région parisienne), et demande une bonne condition physique et mentale. Sont également traités les risques spécifiques liés à l’inexpérience d’autres usagers de la route, aux usagers les plus vulnérables mais aussi ceux ayant trait aux caractéristiques spécifiques de certaines catégories de véhicules et aux différentes conditions de visibilité de leurs conducteurs. Toutes les catégories de permis sont donc soumises au même examen de code : l’ETG (Epreuve Théorique Générale). Depuis le 1er mars 2020, les candidats au permis moto (A1 ou A2) doivent obtenir l’Épreuve Théorique du permis Moto (ETM) et non plus l’Épreuve Théorique Générale du permis B. Conçu pour s’adapter aux spécificités de la conduite à moto, cet examen aborde 9 catégories.