Etre commercial

Le commercial se doit de maîtriser un ensemble de connaissances de nature technique et commerciale : connaissance de son secteur d’activité, connaissances liées à la mise en œuvre de son produit ou sur les procédés de fabrication du produit qu’il propose.

Les chefs de ventes ou chefs de secteur seront aux commandes de toutes les opérations commerciales sur le terrain. La gestion de centaines de clients éparpillés aux quatre coins du monde n’est pas une mince affaire. Parce que la vente ne s’apprend pas dans les livres, nos formateurs sont tous d’anciens directeurs et managers commerciaux qui connaissent la réalité du terrain. Dans les phases de négociation le commercial B to B devra faire preuve d’intelligence stratégique. D’autres enseignent l’art de la négociation ou le traitement d’un appel d’offre. Sachant que le prix final après une négociation étant rarement le prix annoncé atteint dans certains cas il devra calculer le prix à annoncer par exemple en fonction du prix auquel souhaite réellement vendre.